Nouvelle activité à l’atelier : la dictée de tableau

dictée de tableau 1L’Atelier de Selky propose une nouvelle activité pour petits et grands : la dictée de tableau.
On l’appelle aussi dictée de dessin, dictée de peinture ou encore dictée graphique.

Cet exercice mêle compréhension orale et dessin.
Il permet d’élargir ses capacités de représentation dans le domaine du dessin.
Il stimule la créativité et développe l’imaginaire.

Les enfants pourront la découvrir lors des stages du mois de juillet et à la rentrée !

Dictée de tableau … kézako ?

Je propose aux enfants de faire une « dictée » sauf qu’ils n’auront pas à écrire ce qu’ils entendent, mais à le dessiner puis mettre en couleurs .
Pas de panique, ce n’est pas une dictée … « de mots » !!
Les enfants ont à disposition une grande feuille blanche, des crayons de couleurs, pastels, feutres ou peinture selon le thème du jour.
Je vais alors leur lire un texte (la « dictée ») une première fois afin que les enfants s’imprègnent de l’ambiance, des décors, des personnages…

Puis, une seconde lecture plus lente, par étape, permettra aux enfants de dessiner ce qu’ils se représentent de ce qui je leur dicte. Le récit est lu lentement, afin de permettre aux enfants de dessiner au fur et à mesure les éléments cités.
Ils ajouteront alors les couleurs ou seront libres d’interpréter le ton de la couleur selon le texte du jour.

Le degré de « difficulté » de l’exercice tiendra bien entendu compte de l’âge des enfants. Mais il est possible dès 4 ans.

Dictée de peinture : quel intérêt ?

dictée de tableau 2

Les intérêts de cette activité sont multiples. Les enfants mais aussi les plus grands adorent cet exercice.

  • La dictée de peinture ou de dessin fait appel à l‘imaginaire. Même si cet exercice peut relever du langage, il touche aussi aux domaines de la création, des sensations, de l’imagination, la perception, la sensibilité.
  • Utiliser le dessin dans toute sa diversité comme moyen d’expression, employer divers outils pour représenter.

A la fin de la séance nous verrons que chacun s’est approprié le récit.
Chacun l’a dessiné à sa façon avec sa personnalité.
Nous pourrons alors observer le « tableau » original dont je me suis inspirée pour le récit.

Publié dans: Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.